top of page

LA REINCARNATION /Croyances, but, fonctionnement et cycles de l'âme

ORIGINES ET CROYANCES

Que se passe-t-il après la mort ? Cette question universelle ne cesse d’intriguer l’humanité depuis des millénaires.


S’il n’existe aucune preuve scientifique de l’existence ou de la non-existence d’un au-delà, les religions et les spiritualités du monde décrivent toutes sortes d’univers après la mort. La réincarnation est décrite dans de nombreuses civilisations à toutes les époques : l’Egypte et la Grèce antiques en font état, mais aussi l’hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme, le sikhisme, ou encore le judaïsme.


La perception occidentale de la mort et de la réincarnation est fortement influencée par les trois monothéismes, mais aussi par l’héritage de la Grèce antique et par les courants ésotériques du 19ème siècle. Ces courants se sont focalisés sur la réincarnation humaine, et parlent peu ou pas du tout de la réincarnation sous d’autres formes de vie. Pourtant en Asie, et en particulier en Inde, la réincarnation est une croyance majoritaire et elle inclue d’autres formes que la forme humaine.

La notion la plus connue à ce sujet est sûrement celle de Karma, concept venu d’Inde, en particulier de d’l’hindouisme.


Dans sa définition la plus simple, c’est la somme de nos actions, qui détermine le cycle de nos réincarnations. Littéralement, karma se traduit par « action » mais aussi par « résultat de nos actions ». Selon cette croyance, la somme de nos actions passées détermine notre présent. De la même manière, la somme de nos actions présentes détermine nos vies futures.


Cette croyance implique que nous devons faire de bonnes actions pour atteindre un niveau de conscience supérieure. Toutes les actions ne créent pas forcément de karma. Les actions ordinaires n’ont pas d’influence sur le karma. Néanmoins, certaines actions importantes, comme l’aide apportée à autrui ou au contraire le mal fait à autrui, génèrent du karma.


Pour qu’un karma soit généré, ces actions doivent être réalisées intentionnellement. C’est-à-dire qu’un meurtre commis intentionnellement génère du karma, alors qu’une mort provoquée accidentellement ne générera pas de karma. Notre dharma, ou chemin dans cette vie, influence notre karma.


POURQUOI ?



La renaissance dans un nouveau corps nous permet d’acquérir de nouvelles connaissances dans de nombreux domaines.

Une nouvelle âme commence à son premier degré, par la base, c’est à dire qu’elle devra apprendre la culture de l’Homme.

En ce sens, elle devra s’enraciner dans son élément et en découvrir les persistances, les aléas, les affres, les violences et tout ce qui s’en suit, afin d’absorber en elle la vitalité de l’Homme, ainsi que ce qui la constitue : le bien, le mal, l’amour, la haine, la rancœur, le pardon, etc…


COMMENT ?



La réincarnation peut être effectué sur notre sphère la Terre, ou ailleurs, sur d’autres planètes.

A noter que le temps est une notion purement liée à la planète sur laquelle nous nous réincarnons.

En effet, dans l’astral, la perception du temps qui passe est inexistante. Cela peut expliquer pourquoi certains esprits n’ont pas la notion du temps qui s’écoule.


L’âme passera par différents règnes pendant différentes vies (le nombre étant variable selon chacun) afin d’en comprendre le sens, le rôle et le fonctionnement et ainsi découvrir tous leurs secrets.


Le règne minéral

Le règne végétal

Le règne animal


Et enfin elle pourra passer sur le plan humain


Cela implique que cette première incarnation dans un corps d’Homme prendra naissance dans un état « primal ».

Elle prendra sa source dans des peuplades qui ont conservés la nature initiale, dans des pays pauvres de tout, pour s’enrichir DU tout.

Au fil de ses vies, elle pourra se construire, grandir et accéder aux connaissances et aller dans des pays plus « industrialisés ».


Il est évident que toutes personne vivant sur ces terres pauvres ne sont pas à leurs premières incarnations, certains ont décidés de retourner à ce premier état afin de se parfaire, ou de recommencer au point de vie initial ou pour tout un tas d’autres raisons. »


LES CYCLES DE L’AME


Chaque être humain est confronté à l’incarnation dans le but de progresser.

L’âme passera donc par différents stades dans ses incarnations humaines :


1/ AME « BEBE »


Parmi les 5 cycles de l’évolution de l’âme, l’âme bébé est la plus craintive. Dans les pays du tiers monde, elle doit faire face à de nombreuses maladies qui peuvent lui faire succomber dès le plus jeune âge.

Craignant le nouveau monde qu’elle découvre, l’âme bébé se sent particulièrement à l’aise lorsqu’elle est entourée de proches. En effet, elle a besoin de ressentir cette sécurité et cette convivialité familiale qui lui permettront de s’épanouir pleinement. Au cours de cette phase, l’âme bébé se concentre principalement sur la satisfaction de ses besoins. En effet, elle n’est pas encore en mesure de développer des pensées profondes qui auront une influence sur le monde qui l’entoure.


2/ AME ENFANT

Progressivement, l’âme enfant essaye de s’adapter aux difficultés de son incarnation sur Terre. Tout doucement, elle s’apprête à découvrir le monde sous une autre facette et à développer une personnalité.

Au cours de ce cycle, l’âme devient de plus en plus curieuse. De ce fait, elle commence à se poser des questions et à questionner son entourage sur de nombreux sujets de conversation. Cependant, l’âme enfant est encore dans une période pendant laquelle elle évite au maximum les responsabilités et les tâches difficiles.


3/ AME JEUNE

Les âmes jeunes représentent la majorité de la population mondiale (aux alentours de 45%). Pendant cette période, l’âme jeune prend beaucoup de confiance et d’assurance, ce qui peut être néfaste.

Par cette confiance en soi, l’âme jeune souhaite démontrer son talent et sa capacité au monde entier. N’ayant aucune certitude intérieure, elle peut aussi se lancer dans des défis qui ne sont pas à la hauteur de ses capacités. Par conséquent, l’âme jeune essaye de surmonter ce manque de certitude par les choses matérielles, extravagantes et superficielles dans le but de montrer aux autres qu’elle brille.


4/ AME ADULTE

Comme cela peut être évident, l’âme adulte commence à prendre un maximum de maturité. Ici, elle commence à se montrer sous son vrai visage et accorde peu d’importance aux apparences.

Avec plus de sécurité, l’âme adulte accepte les défis tout en prenant le temps de les analyser avec prudence et réflexion. Néanmoins, elle doit encore vivre avec une légère crainte de ne pas être acceptée par les autres ou d’être rejetée par la société.


5/ VIEILLE AME

Enfin, l’âme vieille est un cycle pendant laquelle l’âme est fatiguée des différentes recherches effectuées au cours du cycle de l’âme adulte.


Bien que la vieille âme soit spirituelle par nature, elle ne le fait pas toujours de manière consciente. Elle travaille consciemment avec des énergies ou perçoit clairement sa propre voix intérieure, connecte sa conscience à des entités supérieures, étendant ainsi sa vision du monde.

Elle peut développer sa divinité et son potentiel de diverses façons. La vieille âme a clairement reconnu son propre chemin et le suit sans aucune crainte.

Elle est aussi solide qu’un rocher et respire la tranquillité, la paix, l’autorité et la sécurité même dans un environnement chaotique. Il y a un parallélisme avec l’âme bébé qui rêve d’entrer dans la vie. Il arrive exactement le contraire à la vieille âme, elle rêve de quitter la vie.

La vieille âme a son propre pouvoir personnel et a une grande force d’âme. Elle se caractérise par une grande paix intérieure et une authenticité. À la fin de ce cycle, elle retournera pour toujours dans sa patrie spirituelle.



Il faut savoir que toutes les personnes qui sont actuellement sur Terre ont déjà vécu plusieurs incarnations. Personne n’est ici pour la première fois.


Ainsi, vous pouvez avoir une période pendant laquelle vous vous efforcez d’atteindre la perfection, vous participez aux bavardages et aux commérages, êtes très actif au niveau professionnel, traversez des crises et des souffrances personnelles et trouvez des solutions. Chacune de ces phases est légitime. Revenez sur vos incarnations passées et les étapes évolutives vécues, non pas de façon détaillée, mais plutôt en revivant les différents cycles au cours de cette existence et en les surmontant.





Quel est l'impact de nos incarnations successives ?


Certains esprits ont vécu des choses traumatisantes, et leurs décès ne fut pas sans souffrances psychologiques et physiques.

Même si un esprit a fait la part des choses et qu’il décide de vouloir se réincarner, il est prévenu que sa prochaine vie sera quelque peu déstabilisée par les souvenirs gravés restés trop proches de leurs dernières vies.

La mémoire des actes réside dans l’âme, qui est protégée dans votre périsprit.

Celui-ci garde toute empreinte de ce que vous avez été auparavant, de vos naissances, jusqu’à vos décès. Certaines fluctuations demeurent vivaces, les vibrations déclinées suivant vos décès continuent de subsister au-delà de la mort, et lors de vos réincarnations.

De ce fait, il n’est pas rare qu’une même famille se retrouve recomposée durant un nombre de vies leur permettant ainsi de comprendre, et de passer au-delà de la peine profonde dont aura été atteinte l’âme.


Tout ce que vous avez vécu pendant vos précédentes incarnations ont inconsciemment une influence et un impact direct dans v


otre incarnation actuelle




Les sept rayons nous donnent la trame du travail quotidien à effectuer

1 - Avoir de la volonté. A ne pas confondre avec vouloir ! car beaucoup de personnes veulent bien faire, ou être, mais n'ont pas la volonté de se mettre à l'action. Le rayon bleu nous donne la volonté, le courage, la foi, l'audace et la protection.

2 - Avoir de la sagesse. A ne pas confondre avec le savoir. La sagesse est de comprendre notre responsabilité en tout et de savoir que tout acte à des conséquences. Alors avec la sagesse, nous pouvons orienter notre présent pour un futur meilleur. Le rayon jaune nous donne la bonne perception de la vie.

3 - Avoir de l'amour. Pas de l'amour exclusif ou possessif, mais un amour compassion, respectueux et tendre. L'amour divin qui comprend au delà de ce qui est, qui sait que chaque humain est fils de l'énergie. Le rayon rose nous permet de recevoir et de donner le véritable amour.

4 - Être pur et droit. Ce qui signifie, ne pas voler, tricher, mentir ou trahir. Se respecter et respecter toute vie. Que toute action soit claire dès le départ. Le rayon blanc nous aide à nous purifier et devenir droit.



5 - Être en pleine santé et prospère.

Comprendre que toute maladie ou restriction est là pour nous faire comprendre nos limitations. Guérir par le pardon, l'acceptation et la libre circulation de l'énergie. Devenir riche intérieurement et extérieurement par le lâcher prise et l'état de contentement et de satisfaction, donc de plénitude. Le rayon vert nous aide à guérir et à devenir prospère.

6 - Être en paix et servir fraternellement.

Le service est un beau cadeau à se faire et à faire à tous nos frères. Il nous élève. La paix de l'esprit, le calme mental est aussi le plus grand cadeau à se faire car il repose, libère et permet de construire simplement sa vie. Le rayon Rubis et Or nous enveloppe de paix.

7 - Être libre et toujours vouloir s'améliorer, par des transformations quotidiennes, du nettoyage intérieur et extérieur, des purifications, mais aussi par des envois d'énergie libératrice et transformatrice à la terre et à tous ses habitants. Le rayon violet et la flamme violette nous aident à nous transformer en transformant tout ce qui est négatif en positif.


lien VERS MA VIDEO YOUTUBE POUR EN SAVOIR UN PEU PLUS







42 vues0 commentaire

Comments


bottom of page