LA LUNE ET SES INFLUENCES /4

ET LES MAREES?


Le phénomène de marées est dû à la force gravitationnelle entre la Terre et la Lune. Cette force tend à faire rapprocher les deux planètes, mais elle est compensée par la force centrifuge de rotation. Mais si le résultat est nul au centre des planètes, ce n'est plus vrai à leur surface.



Le côté de la Terre qui fait face à la Lune est plus attiré que le côté opposé. C'est cette attraction qui élève légèrement le niveau des océans. On pourrait penser que pendant ce temps, le niveau des océans diminue de l'autre côté. Pas du tout ! Du côté opposé à la Lune, les océans sont légèrement plus éloignés de la Lune par rapport au centre de la Terre, et la force centrifuge va donc l'emporter sur la force gravitationnelle. Du coup, les océans vont là aussi s'élever (un peu moins que de l'autre côté). Ainsi, il y a toujours deux renflements de chaque côté de la Terre.

A présent, imaginons la Terre en train de tourner sur elle-même. Pendant que la terre fait un tour sur elle même en 24 heures, la Lune avance sur son orbite (13° en 24 heures). Pour qu'un point donné rattrape la Lune, il faut donc faire un tour plus treize degrés, soit 50 minutes supplémentaires.

En une journée, chaque point connaît deux points de passage de marée haute. Deux marées hautes sont donc séparées de 12 heures et 25 minutes



Pour les habitants des côtes, les touristes et les pêcheurs, il faut composer avec les marées et les horaires qu'elles imposent.

  • Selon les lieux, l'eau peut monter de plusieurs mètres. C'est le cas au Mont Saint-Michel, où on constate des variations de 5 m.

  • La période de marée est aussi variable : ainsi, à Brest et au Havre, les horaires des marées et leur durée sont décalés.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout